中国电视 - La télévision chinoise

Publié le par Vortexrom

Au même titre que les supermarchés, les programmes de la télévision vous permettent d’en savoir plus sur la société dans laquelle vous vivez.

Depuis que j’ai compris que les gens qui intervenaient à la télé le faisaient parce qu’ils avaient un truc à vendre, j’ai pris mes distances. Enfin, lorsque j’ai su que la seule utilité des émissions de télé était de faire monter le prix de la demi-minute de pub (et accessoirement de vous conditionner à bien réceptionner le message publicitaire.) j’ai pratiquement arrêté de la regarder. Je regardais bien quelques séries en France, mais peu. La télé rend con, les émissions produites par TF1 ou M6 sont là pour nous le rappeler.

 

Il n’empêche que la télé nous apprend beaucoup sur la société. Prenez Secret Story, la vulgarité côtoie la mesquinerie et l’exhibitionnisme. Reste que les personnes dans le tube (oups, dans le plasma) sont bien françaises et reflètent les comportements et goûts d’aujourd’hui. Prouvez-moi le contraire si j’me trompe !

 

Bon bref, dans un précédent poste j’expliquais que les émissions chinoises étaient aussi connes que celle en France. C’est bien vrai ! Enfin, c’est dans le même calibre. La vulgarité, le cul en moins, tradition oblige.

 

Déjà, combien y’a de chaines ? Oulalala beaucoup ! Au moins une trentaine et on a même pas le câble ou le satellite. Faut savoir que chaque province de Chine a sa propre chaine de télé et dispose d’une couverture plus ou moins nationale. Ainsi, on a Hunan TV, Hebei TV, Hubei TV, Sichuan, etc.. Certaines villes ont aussi leurs propres chaines TV Beijing TV, Shanghai TV, là encore à diffusion plus ou moins nationale ; par exemple, nous ne recevons pas Wuhan TV ou ses déclinaisons. Se rajoute à la fameuse chaîne CCTV (décliné en pas moins de 11 chaines…), une ou deux chaines éducatives, des arts, de documentaires, pour 老外 (en anglais of course ! y’en a une ou deux), de téléshopping, etc… Ces chaînes sont très probablement toutes financées avec les deniers publics mais pas intégralement ; je ne sais pas si les chaînes privées existent comme nous les connaissons en France, sur le satellite ? Sont-elles aussi plus ou moins sous contrôle de l’Etat ?

 

Et qu’est-ce qu’on voit dans le poste ? C’est là où c’est le plus drôle. Pour commencer on y voit beaucoup de pub’, vraiment beaucoup. C’est à l’américaine, une page de pub avant l’émission, encore de la pub après le générique de début de l’émission, de la pub qui coupe l’émission (une ou deux fois peut être), une page de pub après l’émission mais avant le générique de fin et enfin une page de pub après le générique de fin. Voila, le compte y est.

En France, on a de la chance car le temps de diffusion de la réclame est réglementé, ce qui nous évite d’être systématiquement pollués lorsque l’on regarde quelque chose. Là, vous en bouffez, et pas qu’un peu.

 

Arrêtons-nous sur la pub un petit moment. Y’a le même genre qu’en France, par exemple pour les crèmes de soins, qui vous rendent une fille plus belle que belle (ou le garçon, n’oublions pas que nous pouvons être métro sexuel…) ou encore la couche-culotte jetable qui absorbe encore plus de caca et de pipi qu’avant tout en respectant la peau de bébé et en s’adaptant à sa taille et à tout ses mouvements… Y’en a aussi d’autres plus chinoises mais les ficelles restent les mêmes : susciter l’envie d’acheter des trucs le plus souvent inutile en jouant sur les émotions. Genre là je viens d’en voir une qui veut vous faire acheter du thé en bouteille plastique avec un parfum ou un truc en plus. Un garçon (beau), une fille (belle) se cherchent dans un labyrinthe de haies (vue de dessus, ça fait quelque chose de symétrique), ils ont une bouteille à la main du produit qu’il faut acheter, ils se retrouvent, ils sourient (ultra-bright of course !), puis champs de thé en image de synthèse avec feuilles de thé qui au bout de laquelle perle une goutte qui tombe dans la bouteille. Vous voyez le genre ? C’est les mêmes conneries que chez nous, les mêmes trucs jetables qui polluent la plage, les rues et les bords de route.

Au niveau des personnages qui peuvent apparaître aussi. Il me semble qu’en France on a souvent parents/enfants à table ou mère/enfants. Rajouter les grands-parents et le compte est bon. Vous avez presque systématiquement 3 générations dans les publicités.

Les vieux sont très importants en Chine. Ils ne sont pas placés systématiquement dans les mouroirs  maisons de vieux, oups, dans les maisons de retraite, d’un parce que ça coûte cher, de deux parce que la tradition veut que l’on s’en occupe. Et c’est souvent à la bru de s’en occuper. Il est donc normal en Chine d’avoir son pôpa et/ou sa môman à la maison ; comme Tanguy mais version gériatrique. Nul doute qu’avec le pouvoir d’achat viendront les maisons de retraite.

 

Avec tout çà je me perds. La pub, ce n’est pas le seul truc diffusé, il y aussi les émissions de télé. Et là, c’est la femme au foyer qui peut être ravie, y’a des soapies en veux-tu en voila. Remplacer toutes les séries policières qu’il y a en France par des Sous le soleil et ça vous donne une idée de ce que aime les chinois (je devrais peut être dire chinoises). Y’en a vraiment à la pelle ! Des séries chinoises, coréennes et même indienne ! Les séries chinoises ne sont pas toutes en mandarin en VO, certaines ont été tournées en cantonais voire dans d’autres dialectes (mais ça j’en suis moins sur), on a donc le droit a des doublages aussi bien réussis que ceux de Derrick ou des Feux de l’amour…

Il y a aussi énormément de séries ayant pour contexte historique la lutte du glorieux Parti Communiste Chinois contre les monstres japonais (日本鬼子 – l’équivalent du Boch ou du Schleu chez nous) ; petite anecdote, Mao est épisodiquement représenté dans ces séries et c’est presque tout le temps le même acteur qui joue Mao car il lui ressemble beaucoup.

Parfois apparaît le KuoMinDang car ne l’oublions pas, avant de se faire bouter hors de la Chine continentale, Chang Kai Chek s’était allié au PCC pour bouter l’envahisseur nippon hors de la Mère Patrie.

Y’ aussi des séries historiques prenant place lors de la dynastie Qing ou Ming avec costumes d’époques, armes factices et Kung-fu à la Tigre et Dragon.

 

Ça ne s’arrête pas là, il reste les émissions types talk-show ou de divertissement. Y’a de tout, pour tous les goûts. Ce que je sais c’est que c’est très bruyant, y’a tout le temps des bruitages, des rires, etc.. C’est vite fatigant, surtout lorsque l’on ne comprend pas.

Y’a une émission de dating qui est marrante. Une vingtaine de filles, un seul gars. Au début les filles ne voient pas le garçon elles l’entendent juste. Après une série de questions posée par l’animateur (combien gagnes-tu ? combien mesures-tu ?), si les filles ne veulent pas du gars elles appuient sur un bouton qui « éteint » leur lumière. Puis le garçon arrive sur le plateau, et hop, là encore les filles ont la possibilité d’éteindre la lumière (il est moche ou il est trop beau), puis encore une volée de question mais posé par directement par les filles (combien de ton salaire es-tu prêt à donner pour que je m’achète des vêtements –véridique !-, prendras-tu autant soin de mes parents que de tes propres parents ?). Re-possibilité d’éteindre les lumières. Ensuite, un petit reportage (très court genre 2 minutes ou moins) est diffusé, généralement prenant généralement place sur le lieu de travail du gars avec interview de ces fellows colleagues ne manquant pas de souligner ses qualités. Re-lumière. Souvent à ce niveau, il n’en reste plus beaucoup, peut-être 5 ou moins. Là, c’est le garçon qui peut poser des questions et c’est lui qui aura le choix final… Cependant, le garçon peut très bien décidé de repartir les mains vides ou les filles peuvent très bien toutes éteindre leur lumière.

Si vous avez trouvé une fille ou un garçon joli, vous pouvez très bien le contacter vous-même ! Si si ! Chaque fois qu’une personne de l’émission intervient, ses informations basiques sont communiquées dont le numéro QQ, le MSN 100 % chinois. Cette émission est assez intéressante, non pas parce que l’on voit de sacré canon, mais parce que l’on voit les critères d’appréciation des chinois-es ou ce qu’il recherche dans un couple. C’est parfois amusant. Tiens, ça me fait penser que dans un de ces shows, à un moment de l’émission, ils étaient donnés la profession des parents car quand vous épousez un chinois ou une chinoise, vous épousez la famille aussi et c’est mieux quand elle est friquée ; dans l’émission de TF1, ils donnent ce genre d’infos ?

 

Sinon, il y a évidemment des journaux télévisés. Les reporters portent parfois des pulls-zippés !

 

Y’a une chaine qui est sympa, c’est CCTV 11 car il diffuse uniquement des émissions tournant autour des opéras chinois. Qian se moque de moi quand je regarde cette chaîne car c’est une chaîne de vieux (et je la crois bien volontiers quand on voit les pubs, c’est du même calibre que celle de FR3 l’après-midi…)

 

CCTV9 est LA chaine pour老外. Intégralement en anglais, elle propose des reportages montrant des sites plus ou moins touristiques de la Chine, des émissions sur la culture ou l’histoire chinoise, des JT et internationaux.

Il existe également une chaine chinoise diffusant des documentaires sur la Chine mais uniquement en Mandarin, bref pour chinois.

 

J’allais oublier, le porno est interdit en Chine de même que les émissions érotiques. Mais rassurez-vous bande de petits coquins, y’a une des chaînes qui propose, le soir venu, des défilés de lingerie avec de jolies jeune filles. Héhéhé, j’en vois qui ont l’œil qui pétille !

 

Bon bah voila ce que l’on voit dans le poste en Chine…

Publié dans Vie de tous les jours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article